Vote du Budget Général de l’État, exercice 2018 : un budget ambitieux et réaliste selon le Ministre d’Etat BIO TCHANE

Les députés ont adopté ce jeudi 21 décembre le budget général de l’Etat, exercice 2018 qui s’élève à 1862 milliards de francs CFA. Les recettes budgétaires passent de 1007 milliards en 2017 à 1135 milliards. 52% du Programme d’Investissement Public (PIP) 2018, soit 244 milliards, seront financés sur ce budget. Pour le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement présent au parlement, ce budget traduit « notre conviction qu’il faut d’abord compter sur nos forces. C’est donc un budget ambitieux, réaliste et en parfaite cohérence avec le Programme d’Action du Gouvernement. Pour 2018, le gouvernement a décidé d’accélérer les réformes et projets dans les secteurs prioritaires que sont le cadre de vie, l’énergie, le tourisme, l’agriculture, le renforcement du capital humain, la sécurité, l’eau et les infrastructures ».
Il a rassuré que l’année 2018 sera marquée par une accélération de la phase physique des projets inscrits au PAG. De nombreux projets annoncés et dont les études sont achevées vont également démarrer. L’année 2018 sera celle des grandes réalisations pour le gouvernement.
Le Ministre d’Etat a exprimé la reconnaissance du gouvernement et de son chef, aux honorables députés pour avoir adopté dans les délais constitutionnels la loi de finance 2018. « Ils viennent de renouveler leur détermination à accompagner le gouvernement du Président Patrice TALON, dans la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement. Il y a quelques jours, c’est la communauté internationale à travers le FMI d’un côté, et l’OIF de l’autre, qui saluait les nombreux efforts de redressement économiques de notre pays. Tous ces signes positifs rassurent que nous sommes sur le bon chemin », a conclu Abdoulaye BIO TCHANE.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.