Revue du premier semestre 2017 de l’Effet 1 de l’UNDAF 2014-2018

Communiqué de presse

Revue du premier semestre 2017 de l’Effet 1 de l’UNDAF 2014-2018

Des performances intéressantes

La revue semestrielle de suivi de la mise en œuvre de l’effet 1 du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin (UNDAF 2014-2018) s’est tenue le mercredi 16 août 2017 au Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Cette réunion qui s’est déroulée sous la coprésidence du Représentant Résident de la FAO au Bénin et du Directeur Adjoint de Cabinet du Ministre de l’Agriculture en présence des représentants des structures concernées, a permis de mesurer les progrès accomplis en vue de l’atteinte de l’effet 1 de l’UNDAF 2014-2018 intitulé : « d’ici 2018, les populations rurales et périurbaines, notamment les jeunes et les femmes dans les communes d’intervention accroissent leurs revenus et améliorent leur sécurité alimentaire ».

L’exercice a révélé qu’à un an de la fin du cycle actuel de l’UNDAF, plusieurs cibles des indicateurs de performance ont déjà été atteintes. A preuve, les objectifs fixés pour la création des centres de ressources pour la promotion de l’auto-emploi au niveau local ont été atteints à 100% (9 centres de ressource sur 9 ont été créés déjà à fin 2016). De même, pour une prévision de 6652 jeunes entrepreneur(e)s à former et à accompagner sur cinq ans dans l’exercice d’activités génératrices de revenus, c’est 6745 jeunes qui ont été impactés soit une réalisation au-delà de 100%. Par ailleurs, le socle  de protection sociale des populations pauvres et des groupes vulnérables a également été mis en place à 100%. En outre, la plupart des autres cibles sont à un niveau satisfaisant d’atteinte et seulement quelques-unes sont plus lentes à approcher les prévisions fixées à fin 2018.

Pour les cibles dont les rendements sont encore faibles, des efforts restent à faire pour au mieux, les atteindre d’ici fin 2018 ou à défaut, s’en rapprocher significativement a plaidé le Représentant Résident de la FAO au Bénin à l’ouverture des travaux. Dr. TIEMOKO Yo a souligné les efforts déployés par tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’UNDAF 2014-2018 pour faire du crédo du Système des Nations Unies « unis dans l’action » une réalité. « Même s’il reste des améliorations à apporter, il est un fait que de plus en plus, les agences du SNU se mettent ensemble, élaborent des projets conjoints arrimés aux différentes stratégies du pays et les mettent en œuvre en partenariat avec les acteurs nationaux » s’est-il félicité.

Le Directeur Adjoint de cabinet du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche s’est également réjoui du dynamisme de ce partenariat qui est établi pour accompagner le développement du Bénin. Monsieur Orou Dèkè GONROUDOBOU a invité les unités de gestion des projets et programmes à réajuster les méthodes de travail et les moyens d’actions pour atteindre tous les objectifs poursuivis à travers la mise en œuvre de l’UNDAF 2014-2018.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.