Programme d’Investissement Publics (PIP)-Gestion 2018: synthèse

I. Présentation globale du du PIP

Le PIP Gestion 2018 comporte 225 projets/programmes contre 291 en 2017. Il se décompose en 193 anciens et 32 nouveaux projets contre 198 anciens et 93 nouveaux projets en 2017.

Le coût total est de 469,03 milliards de FCFA contre 808,32 milliards de FCFA en 2017, soit une baisse de 42%. Cette baisse est imputable au transfert du volume d’investissement sur les ressources intérieures vers le mode Partenariat Public Privé pour la réalisation des projets phares.

II. Répartition du PIP gestion 2018 par source de financement

Le PIP est financé par le Budget National et les ressources extérieures. Le Budget National contribue à hauteur de 51,88% au PIP gestion 2018 soit 243,33 milliards de FCFA.

Les ressources extérieures constituées de dons et prêts s’élèvent à 225,7 milliards de FCFA équivalant à 48,12% du PIP gestion 2018. Les prêts représentent 34,11% du montant global et s’élèvent à 160 milliards de FCFA. Les dons sont évalués à 65,7 milliards de FCFA et couvrent 14,01% du montant global.

III. Répartition du PIP gestion 2018 par secteurs

Trois groupes de secteurs sont répertoriés dans le PIP à savoir :

  • les secteurs productifs regroupent : Rural, Industrie et Commerce, Eau et Electricité, Infrastructures, Artisanat et Tourisme, Service) ;
  • les secteurs sociaux constitués de Santé, Education, Habitat, Environnement, Autres secteurs sociaux ;
  • l’Administration.

Les prévisions financières situent les secteurs productifs à 55,79% du PIP gestion 2018 pour un montant prévisionnel de 261,68 milliards de FCFA. Ils sont tirés par trois (03) secteurs à savoir Infrastructures avec 95,91 milliards de FCFA soit 20,45% du PIP gestion 2018, Eau et Electricité avec 74,44 milliards de FCFA soit 15,87% et le Rural pour 58,31 milliards de FCFA soit 12,43%.

Aux secteurs sociaux est alloué une dotation de 151,49 milliards de FCFA soit 32,30%. Quatre (04) secteurs émergent dans ce groupe. Il s’agit de  l’Environnement pour 49,77 milliards de FCFA soit 10,61% ; l’Education pour 44,77 milliards de FCFA soit 9,55% ; l’Habitat pour 30,26 milliards de FCFA soit 6,45%  et  la Santé pour 21,03 milliards de FCFA soit 4,48%.

Pour le secteur Administration, il est  alloué 55,86 milliards de FCFA soit 11,91%.

IV. Répartition du PIP gestion 2018 par pilier et axe du PAG

La répartition du PIP par pilier et axe du Programme d’Action du Gouvernement montre que le pilier 2 « Engagement de la transformation structurelle de l’économie » concentre 68,1% du PIP gestion 2018. Cette part élevée s’explique entre autres par les investissements massifs dans les secteurs productifs et l’importance que le Gouvernement accorde à ce pilier. Le pilier 3 « Amélioration des conditions de vie des populations » suit avec 24,1%  du PIP gestion 2018, justifiant le devoir impérieux de redistribution des fruits de la croissance. Enfin, le pilier 1« Consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance »  avec 7,8% est consacré aux réformes administratives capables d’assurer l’efficience et l’efficacité des dépenses publiques en général et des dépenses en capital en particulier.

En cohérence avec les piliers, l’axe 4 « Amélioration de la croissance économique » vient en tête avec 56,67% du PIP gestion 2018. Il est suivi de l’axe 7 « Développement équilibré et durable de l’espace national » avec 17,82% et de l’axe 5 « Amélioration des performances de l’éducation » avec 10,97%.

Viennent respectivement les axes suivants, l’axe 2 « Amélioration de la gouvernance »   avec 7,09%, l’axe 6 « Renforcement des services sociaux de base et protection sociale » avec 6,27%, l’axe 1 « renforcement de la Démocratie et de l’Etat de droit »  avec 0,69% et % et enfin de l’axe 3 « Assainissement du cadre macroéconomique et maintien de sa stabilité » avec 0,49%.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.