Le Ministre d’Etat installe la Commission Nationale de Supervision et le Comité Technique National du Recensement National de l’Agriculture (RNA)

   

Dans l’une des salles de conférence du Ministère du Plan et du Développement, le Ministre d’Etat Abdoulaye BIO TCHANE a procédé ce vendredi 3 août 2018 à la cérémonie officielle d’installation de la Commission Nationale de Supervision et du Comité Technique National du Recensement National de l’Agriculture (RNA), en présence de son collègue de l’Agriculture Gaston DOSSOUHOUI. La première commission est présidée par le Directeur de Cabinet du ministère Rufino d’ALMEIDA. Lire l’intégralité du discours du Ministre d’Etat BIO TCHANE

Je me réjouis de prendre la parole ce jour, au nom du Président de la République, Monsieur Patrice TALON, pour procéder à l’installation officielle de la Commission Nationale de Supervision et du Comité Technique National du Recensement National de l’Agriculture (RNA).

L’événement qui nous réunit ce jour, revêt une importance capitale au regard de la place du secteur agricole dans l’économie nationale en général et sa contribution au produit intérieur brut (PIB) et à la création d’emploi en particulier. Cette importance du secteur agricole est retracée dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG). En effet, l’axe stratégique 4 du deuxième pilier de ce programme vise l’amélioration de la croissance économique en se basant sur l’Agriculture. Le gouvernement entend ainsi faire de ce secteur, le principal levier du développement économique. C’est ce qui explique la volonté politique claire de doter ce secteur des capacités requises afin de lui permettre de jouer efficacement ce rôle. Cette volonté se décline à travers le Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole (PSDSA) qui couvre la période 2017-2025 et ses documents connexes adoptés par le Gouvernement en conseil des ministres en sa session du 02 novembre 2017.

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

La mise en œuvre de cette stratégie de développement nécessite la disponibilité d’informations statistiques exhaustives, fiables et actualisées sur le secteur agricole. Ces informations sont indispensables à l’analyse des impacts des politiques agricoles. C’est à cet enjeu que répond la réalisation du Recensement National de l’Agriculture.

Cette opération est un projet prioritaire du PAG dont la mise en œuvre est autorisée par le décret n°2018-073 du 12 mars 2018 portant organisation du Recensement National de l’Agriculture (RNA) en République du Bénin. Ce Recensement est une opération statistique de grande envergure qui permettra de révéler le secteur agricole de notre pays aux béninois et au reste du monde. Ceci permettra de poser les bases d’une gouvernance stratégique, responsable et durable pour faire de notre pays une puissance agricole.

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

La mise en place effective des organes du RNA s’inscrit dans le processus d’opérationnalisation du premier recensement de l’agriculture de notre pays lancé officiellement le 22 juin 2018 à Tori Bossito.

La Commission Nationale de Supervision est l’organe politique chargé de la mise en œuvre du RNA. Elle a entre autres pour mission de faciliter la conduite des opérations et d’étudier tous les problèmes administratifs, financiers et institutionnels relatifs au RNA en y apportant les solutions appropriées.

Quant au Comité Technique National, il est chargé de formuler des avis techniques sur l’organisation générale du recensement.

Mesdames et Messieurs les membres de la Commission Nationale de Supervision,

Mesdames et Messieurs les membres du Comité Technique National,

Je vous remercie d’avoir accepté d’assumer ce rôle de premier plan dans la conduite de ce processus. En effet, vous avez une responsabilité historique de participer à la réalisation d’une œuvre colossale de transformation du secteur agricole et de l’économie de notre pays. Je sais que vous serez à la hauteur des attentes du gouvernement qui compte sur votre disponibilité, votre détermination et votre engagement pour mener à bien le RNA.

Je veux, avant de terminer mes propos, adresser particulièrement mes remerciements à l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) qui a bien voulu accompagner notre pays dans la préparation technique de cette importante opération.

Je veux, ici, renouveler l’engagement du gouvernement de faire aboutir cette opération, compte tenu de son rapport à l’efficacité des politiques publiques rurales et sa contribution à maîtrise du processus de transformation sociale enclenché par le Président de la République.

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

C’est sur ces mots, que je déclare officiellement installés, ce jour vendredi 03 août 2018, la Commission Nationale de Supervision et le Comité Technique National du Recensement National de l’Agriculture au Bénin.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.