Atelier de validation du Document de Stratégie Pays 2018-2022 du Fonds International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA)

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE D’ETAT CHARGE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT, Abdoulaye BIO TCHANE

  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
  • Monsieur le Représentant du Fonds International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA),
  • Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et représentants consulaires en République du Bénin,
  • Mesdames et Messieurs les Partenaires Techniques et Financiers,
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux et Techniques de l’Administration,
  • Mesdames, Messieurs,

Je voudrais vous exprimer mes sincères remerciements pour avoir honoré de votre présence cet atelier de validation du Programme d’Options Stratégiques Pays du FIDA pour la période 2018-2022. Cela témoigne une fois de plus votre constante disponibilité à accompagner le Bénin dans ses efforts pour le développement en général et celui du monde rural en particulier.

Au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence M. Patrice TALON et en mon nom personnel, je voudrais exprimer ma reconnaissance et ma profonde gratitude au FIDA pour sa contribution au développement du secteur agricole, en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, notamment les couches les plus vulnérables.

Mesdames et Messieurs,

Le FIDA, dans son objectif de « Contribuer à la réduction de la pauvreté rurale, à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et au renforcement de la résilience des vulnérables ruraux » est un partenaire important pour l’atteinte des priorités définies dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Ces priorités sont par ailleurs conformes au mandat que s’est donné le FIDA à l’horizon 2030, d’investir dans les populations rurales et favoriser une transformation inclusive et durable des zones rurales, grâce notamment à la croissance impulsée par l’agriculture paysanne. Après des années de croissance et de réformes, le FIDA est désormais réputé pour son expérience, son savoir-faire et les résultats qu’il obtient dans ce domaine.

Les acquis du Programme d’Options Stratégiques Pays (COSOP) finissant (2012-2015) en matière d’accès aux services financiers adaptés sont modestes. Toutefois, la forte progression des indicateurs au niveau du portefeuille des Associations des Services Financiers (ASF) en redressement et l’agrément de l’ASF-Bénin laissent entrevoir de bonnes perspectives pour les finances rurales au Bénin. De même, des performances ont été enregistrées en termes de professionnalisation des acteurs. Les promoteurs sont devenus de plus en plus soucieux de la maîtrise des itinéraires techniques. Des cas de relations d’affaires entre acteurs de la même filière ont vu le jour, débouchant spontanément sur des initiatives pilotes de partenariat public-privé de promotion de l’économie communale.

A ce jour, le FIDA a financé au Bénin quatorze (14) opérations pour le développement rural, pour un montant total de 200,3 millions d’USD (soit environ 120,18 milliards de francs CFA).

Le programme d’options stratégiques pour le Bénin, objet du présent atelier, est le quatrième développé à ce jour pour notre pays. Elaboré de façon participative, il définit le cadre du partenariat stratégique entre le Gouvernement et le FIDA pour la période 2018-2022.

A travers le COSOP, le FIDA entend mettre en jeu ses avantages comparatifs pour accompagner le Gouvernement dans sa vision de : « Faire du secteur agricole, un secteur dynamique à l’horizon 2025, compétitif, attractif, résilient aux changements climatiques et créateur de richesses répondant aux besoins de sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population et de développement économique et social du Bénin ».

Les deux objectifs stratégiques retenus dans ce COSOP à savoir : (i) renforcer durablement les capacités productives des populations rurales vulnérables et leur résilience aux changements climatiques et (ii) améliorer l’accès aux marchés des populations rurales vulnérables sont en parfaite harmonie avec les orientations du PAG.

A travers le COSOP, le FIDA met à la disposition du Bénin près de 66,35 millions de dollars US (soit 39,81 milliards de francs CFA) dont 31,35 millions de dollars US (soit 18,81 milliards de francs CFA) pour le cycle de financement (2016-2018) et 35 millions de dollars US (soit 21 milliards de francs CFA)  pour le cycle 2019-2021.

Monsieur le Représentant du FIDA,

Tout en saluant cet appui et face aux besoins de financement du PAG, je voudrais solliciter un effort supplémentaire de la part de votre institution pour l’accroissement de cette enveloppe. Soyez rassuré que le Gouvernement a mis en place les mécanismes adéquats pour une meilleure gouvernance des projets et une gestion optimale et efficiente des ressources mises à notre disposition par les PTF.

Je ne saurais finir sans remercier tous ceux qui de façon active, ont permis de conduire ce processus jusqu’à cette ultime étape.

Vu la qualité et la compétence des personnalités ici présentes, je n’ai aucun doute que les travaux contribueront à l’amélioration de ce document qui sera présenté au Conseil d’Administration du FIDA.

C’est sur ces mots d’espoir que je déclare ouvert, l’atelier de validation du Document de Stratégie Pays 2018-2022 du Fonds International pour le Développement de l’Agriculture.

Vive la Coopération entre le Bénin et le FIDA !

Vive le Bénin !

Je vous remercie.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.